Ethics For Animals / ActuAnimaux

« Client » : Association Ethics For Animals qui gère aussi la plateforme de financement participatif : ActuAnimaux

Durée : Fév – Août 2022

Rôle: UX/UI Designer + Lead d’une équipe de 1 à 2 designer

Le projet : Refonte du site institutionnel de l’association et de la plateforme de financement participatif en responsive. Création d’une plateforme dédiée pour les associations de protection animal pour les aider à se professionnaliser.

Outils utilisés : Figma/Figjam, Notion, Google Workspace, Slack

Challenge n°1 : Gérer le turnover de l’équipe de design et la communication en remote

En 7 mois sur le projet, environ une dizaine de designers en mécénat de compétences sont passés sur le projet avec des spécialités variées. Lorsque je me suis aperçue de l’inconsistance sur les maquettes et de l’imprévisibilité de leur départ, il a fallu agir. Étant l’élément de design le plus stable de l’équipe j’ai dû prendre en main leur onboarding et créer des solutions afin que l’information soit rapidement comprise et qu’ils puissent travailler plus rapidement.

Solution n°1 : Créer des espaces et éléments communs

Tout d’abord, j’ai créé un drive partagé sur Google afin que tous les designers puissent consulter les éléments de recherche et se familiariser avec le projet et les utilisateurs. Par la suite, j’ai utilisé la méthode Kanban afin d’avoir une meilleure vision des éléments à concevoir et pour une meilleure répartition des tâches. Les nouveaux venus pouvaient dès lors sélectionner la tâche avec laquelle ils étaient la plus à l’aise ou qui les intéressait le plus. Enfin, j’ai mis en place le design system afin que les maquettes soient les plus cohérentes possibles.

Concernant la communication avec les développeurs, j’ai mis en place un système de widget dans le Figma permettant d’indiquer si la conception d’une page était terminée, ou si le contenu était fait. Il s’agissait d’un simple feu tricolore a cliqué. Nous étions tous en remote sur ce projet, les développeurs étaient à Annecy, les membres de l’association à Paris et moi à Bordeaux.

Le kanban a été généré dans Figma en utilisant l’autolayout

Challenge n°2 : Gérer les différents types d’utilisateurs

Ce projet ne concernait pas seulement les personnes qui faisaient des dons ou les éventuels utilisateurs désireux de chercher un refuge près de chez eux ou des informations sur les lois concernant la défense animale. Non, Ethics For Animals a l’ambition de fédérer les acteurs, et effectue aussi des recherches de terrain pour avoir des chiffres reposant sur des faits tangibles et ainsi améliorer leurs actions auprès des pouvoirs publics. Il y a avait donc des utilisateurs aux buts très différents : les particuliers, les associations, les pouvoirs publics et représentants des pouvoirs publics et les entreprises.

Solution n°2 : Se concentrer sur la majorité

À cause de la limite de temps, le projet était censé être livré en septembre, nous avons arrêté la recherche aux particuliers et aux associations. En effet, ils représentent la plus grande part des utilisateurs. De plus, concernant les associations, l’un des plus blocs leur était dédiée, c’est-à-dire la plateforme pour les aider à mieux gérer leur association. Les interviews, questionnaires et persona se sont donc concentrés sur ces deux types.

Personae Association et Particuliers. Dans les deux cas, nous avons étudié une population des +54 ans déjà très investi et une autre de -50 ans qui était la nouvelle cible de l’association

Challenge n°3 : Un écosystème dense à réaliser en un minimum de temps.

Le menu principal initial contenait pas moins de 12 items. Chacun de ses items ayant leur propre particularité et remplissant un but bien distinct. De plus, le site Actuanimaux existe depuis plusieurs années en tant qu’entité appart. Son visuel est donc différent de celui de Ethics For Animals qui souhaitait unifier son site. Nous avons dû donc trouver des repères visuels différents afin de ne pas trop déstabiliser l’utilisateur lors des changements de sites.

Solution n°3 : Créer une plateforme au design minimaliste et faire de la réutilisation

Afin d’être plus efficaces, nous avons réutilisé certains éléments de l’ancien site en changeant l’architecture de l’information afin de mettre en avant certaines informations plutôt que d’autres (choix fait en fonction des recherches). Cela permettait aussi à l’équipe de développeur de travailler plus vite.

A gauche le site institutionnel d’Ethics For Animals et à droite le site de financement participatif ActuAnimaux

Ce que j’en retiens

J’ai eu la chance de participer à ce projet énorme qui a excité ma créativité en matière de fonctionnement. Les choses que j’aurais aimé avoir mieux fait : mieux comprendre la dynamique de l’équipe et obtenir la roadmap plus tôt afin de mieux délivrer mieux. Je déplore ne pas avoir pu faire de tests utilisateurs aussi avec le produit final.