Website Redesign

En plus d’être UX Design, je suis aussi une auteure indépendante. En plus d’écrire, je dois donc assurer la promotion de mes romans. L’un des moyens que j’utilise est le service presse, c’est-à-dire l’envoi du roman à des bloggers et influenceurs littéraires. Pour cela, j’utilise la plateforme Simplement Pro qui met en relation les auteurs indépendants/maisons d’éditions avec des chroniqueurs qui souhaitent lire et faire la promotion de romans.

Avec la sortie de mon troisième roman, je passe beaucoup de temps sur ce site et je me suis rendue compte qu’il n’était pas optimisé. Je l’ai donc choisi comme sujet pour un petit : “unwanted redesign”.

Evaluation Heuristique

 

Cette évaluation est basée sur les critères du Jakob’s Ten Usability Heuristics.

Deux points posent souvent problème sur le site :

  • la Cohérence et la conformité aux standards du milieu littéraire
  • Reconnaître plutôt que se Rappeler

1. Cohérence et Standards

Inconsistence des icônes

L’utilisation des icônes est parfois hasardeuse. En voici 3 exemples.

Une même icône renvoit à deux actions différentes. Ici l’indication “en ligne” et la “promotion”.

Les icônes ne renvoient pas aux significations habituelles. Par exemple, l’icône utilisée pour le fil d’actualité renvoit d’avantage à un chargement ou une mise à jour. 

Ici l’emplacement du bouton “modifier” est différent entre la section de présentation du livre et celle de l’auteur. 

Elle se trouve soit en haut ou en bas. De plus, l’icône utilisée pour la modification est différente. Celle de l’auteur renvoit d’avantage au filtre qu’à une édition d’information.

Un site disruptif comparé aux autres plateformes littéraires

Les auteurs et lecteurs utilisent souvent des plateformes littéraires pour enregistrer et se souvenir de ses lectures ou pour avoir des propositions. Il s’agit de plateforme comme Goodreads, Babelio ou encore Booknode.

L’interface du site Simplement Pro est disruptive comparé à ses sites. 

Un élément en particulier est différent des autres, il s’agit du menu.

En effet, il s’agit d’un menu latéral. Comme un site dans le site. Cette idée est renforcée par la barre de recherche en haut qui se répète à l’intérieur du site selon l’endroit où l’on se trouve dans le menu. 

On doit donc “faire l’effort” de s’orienter en regardant à gauche ce qui n’est pas des plus naturel.

2. Reconnaître plutôt que se Rappeler

Des fonctionnalités inusitées

Certaines fonctionnalités sont peu utilisées (constat obtenu après sondage sur des groupes facebook d’auteurs) car le vocabulaire est peu clair ou que les informations sont cachées. Après avoir lu l’aide, il est possible d’utiliser le site dans son ensemble, encore faut-il pouvoir se souvenir de l’endroit où se trouve chaque fonction. En voici un exemple.

L’onglet Contributeur et Relations Humaines

L’onglet “Contributeurs” permet d’effectuer une recherche par auteur ou chroniqueurs. Après avoir effectué un sondage peu de personnes interrogées utilisent cette fonction. 

De même, il est possible de “white liste” des chroniqueurs en les ajoutant dans la liste “personnes de confiance” dans le menu “Relations Humaines” et ainsi proposer automatiquement son roman à ces personnes. Cependant, il s’agit là encore d’une fonctionnalité très peu utilisée.

Rentabilité

Il y a un élément que l’on ne prend pas toujours en compte et c’est la rentabilité.

Le site est gratuit et vit grâce à des dons et des fonctionnalités premium. Cependant, peu de chose sont faites pour donner envie de les utiliser.

Malgré le dicton : “on ne doit pas juger un livre à sa couverture”, les lecteurs sont bien souvent influencés par la couverture d’un livre.

Il y a la possibilité de “mettre en avant” ses propositions de service presse. Cependant, la présentation rend difficile l’identification des romans en questions. Parmi les sondés interrogés qui ont utilisé cette fonction, ils n’ont vu aucune amélioration au niveau des demandes.

Il est aussi possible d’obtenir des statistiques sur les vues sans qu’il ne soit expliqué l’intérêt de ces statistiques.

Recommandations

  • Unifier les icônes (1 icône = 1 signification)
  • Retirer les icônes inutiles
  • Retirer les informations en double (barre de recherche, notification et fil d’actualité…)
  • Améliorer l’apparence des services presses mises en avant
  • Utiliser un menu traditionnel en haut de page
  • Regrouper les informations similaires

Propositions

Ci-dessous vous trouverez ma proposition simple. Il s’agit d’une proposition qui garde la plupart des éléments du site.

J’ai fait le choix de retirer les icônes utilisées plusieurs fois mais avec des sens différents. J’ai aussi placé un menu plus traditionnel en haut.

Les informations similaires ont été regroupées. Par exemple, l’avatar d’un chroniqueur est maintenant en face de l’information qui le concerne. J’ai modifié les icônes dont les sens n’étaient pas clairs par des icônes plus conventionnelles (le bouton signalé que j’ai aussi mis en rouge, et le bouton archive à droite qui permet de suivre les actions effectuées avec ce chroniqueur en particulier).

La présentation des SP vedettes a aussi été modifié afin de faire donner plus de place à l’élément qui attire l’oeil : la couverture.

J’ai fait le choix de scinder le menu Contributeur en deux : Auteurs et Chroniqueurs afin de rendre l’information plus claire. En effet, selon mon sondage il est rare que les auteurs consultent cet onglet ou encore consultent les fiches d’autres auteurs.

Retrouver le prototype sur Figma.